Le Québec en péril avec Jean Charest

Dans l’histoire, le peuple du Québec a sorti toutes les provinces du Canada du marasme
financier, en commençant par l’union des deux Canada, pour suivre avec la confédération, l’entrée des autres provinces, Terre-Neuve et Labrador. En d’autres mots le peuple du Québec était le dénominateur commun (la vache à lait).

Comme la confédération canadienne, tous les pays de la zone euro, sont des provinces. Quand ils sont en trouble financier, les autres pays (provinces) viennent à leur rescousse. La Grèce a été la première en troubles, mais l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la Belgique n’ont pas pu aider cette dernière, seulement la France et l’Allemagne. Mais voilà que Standard and Poor, agence de cotation basée au É.U., a baissé la cote de crédit de la France, donc l’Allemagne ne pourra pas soutenir seule ses partenaires. Il a fallu l’intervention de la Banque Européenne.

Comment peut-on faire pour mettre de la sorte un pays dans un bourbier financier? Voici
comment: il y a des grosses compagnies étrangères (É.U., Inde, etc.) qui paient nos lobbyistes pour qu’ils fassent miroiter des gros projets à la tête dirigeante des pays comme le Québec, en leur disant en plus de stimuler l’économie et injecter $4 à 5 milliards d’argent neuf, ils seront bons pour le peuple car ils créeront beaucoup d’emplois.

Pour le plan Nord, l’argent manquant pour les infrastructures, votre crédit est bon à titre de collatéral, votre compagnie Hydro Québec à elle seule peut emprunter l’argent pour le projet. Et si la personne en autorité tombe dans le panneau, le projet décrit par les compagnies se mettra en branle. Quand le Québec aura emprunté la somme requise pour l’infrastructure nécessaire pour le projet et l’aura investi, la grosse compagnie va se retirer faute de rentabilité ou autre.

Le Québec aux prises avec une dette gigantesque, ne peut pas payer le capital et intérêts, pour se faire il doit sabrer dans les services à la population. Un soulèvement de colère se fera sentir avec émeutes, et voilà la boucle est fermée.

Résultat, les pays comme les États-Unis et l’Inde seront les seuls à avoir fait de l’argent et ils deviendront propriétaires de nos compagnies. Et nous serons un peuple du tiers monde.

C’est ça le plan Nord tel que proposé par Jean Charest.

Présentation d'un mémoire devant la commission parlementaire sur l'étude de la loi 14

 

Renforcement de la loi 101, lecture du mémoire de Souveraineté La Solution inc.,

par son président André Desnoyers,

au salon Louis-Joseph Papineau au parlement de Québec,

le 12 avril 2013.

Radios engagées

 

 

LogoQR

Réalisez vos achats en toutes sécurité

 

Nul besoin de détenir un compte Paypal

Loading

Soutien au site

Ce site existe grâce à vos dons et à votre appui.
Aidez-nous en contribuant financièrement.
Utilisez le bouton suivant pour faire un petit don via Paypal.

                                    

5$ 10$ 15$ ou plus...

Connexion sécurisée pour votre protection

Toutes les contributions sont très appréciées.

Vous faîtes la différence,

MERCI!

 Souveraineté La Solution

10 ans déjà


Copyright © 2016. Tous droits réservés Souveraineté La Solution inc. Conception SLC

Ce site est protégé par RSFirewall!, la solution de pare-fou pour Joomla!